Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pinatellis

Publié le par Grand'Mère Julie


Pinatellis




Pour mon amie Danielle que je viens d'avoir en ligne et qui me poste souvent de sympatiques commentaires, je vais vous dévoiler ici ma recette des Pinatellis, une recette que je tiens de mon père. Je l'ai vu la faire une seule fois, et j'ai imprimé aussitôt la marche à suivre pour les refaire. Il est vrai aussi que j'utilise souvent cette recette afin de terminer quelques restes de viande, surtout quand je fais un pot-au-feu ou une poule au pot.



Des restes de viandes de pot-au-feu ou encore et à défaut de poule au pot.
25 cl d'eau
60 g de beurre en morceaux
3 à 4 oeufs
125 g de farine
1 pincée de sel




En premier lieu, le plus difficile est de faire la pâte à choux.

Dans une casserole, réunir les éléments suivants : l'eau, le sel, le beurre coupé en petits dés et portez à ébullition.

Limitez l'évaporation du beurre qui doit fondre doucement.

Hors du feu, incorporez la farine en une seule fois.

Ne craignez rien si vous remarquez une sorte d'étrange mélange, travaillez la pâte fermement jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.

Replacez alors la pâte sur le feu, cela permettra de poursuivre l'évaporation de l'humidité qui est trop importante.

Le moment le plus délicat est de remarquer le dépot d'une pellicule au fond de la casserole, à ce moment là, il faut placer la pâte dans un cul de poule (saladier bien rond) .

Incorporez, un à un les trois premiers oeufs, nous garderons le 4ème en cas de besoin.

Travaillez toujours la pâte même si vouos pensez que les oeufs ont du mal à y être incoporés.

Continuez, sans ménagement.

L'homogénéité de la pâte doit être constatée de visu, seule vous pourrez en juger....




Afin de bien déterminer que la pâte est prête, avec une spatule, plongez dans la pâte et ressortez l'instrument, si vous remarquez une pointe au bout de la spatule, un peu comme un épi que l'on a sur la tête, votre pâte est prête.

Si ce n'est pas le cas, l'affaire n'est pas perdue, il manque d'oeuf à votre pâte, mais, un truc de grand mère, au lieu d'ajouter un quatrième oeuf qui pourrait rendre votre pâte bien trop liquide, battez le quatrième oeuf en omelette et ajoutez, en fonction de la nécessité, suffisament d'oeuf battu au fur et à mesure.

Arrêtez au moment où vous aurez la pointe (l'épi) au bout de la spatule.

C'est à ce moment que votre pâte est prête et que vous pouvez y ajouter les morceaux de restes de viande.

Mon père faisait un mélange de petits dés de viandes, il les ajoutait à la pâte et mélangeait énergiquement.

Dans une friture bien chaude, déposez à l'aide d'une cuiller à café, quelques morceaux de pâte à la viande.

Laissez cuire de tous les côtés.

La préparation et la cuisson sont assez longues, le plat est très long à faire, mais tellement savoureux.

Vous pouvez accompagner les Pinatellis avec une sauce tomate épaisse faite de purée de tomate, d'un bouillon concentré de viande de pot au feu que vous aurez fait réduire.

Une bonne salade de jeunes pousses au vinaigre de cidre et quelques gouttes d'huile de raisin....

Bon appétit, chère Danielle....


Commenter cet article

mcsafie 15/03/2013 20:09

Bonsoir,
J'ai toujours vu ma mère faire des pinatellis. Elle faisait une pâte à choux sans sucre et ajoutait après les oeufs un sachet de gruyère râpé. Elle déposait délicatement des boules de pâte à l'aide
de deux cuillères à café dans de l'huile bien chaude. Les pinatellis se retournaient seuls au fur et à mesure de leur cuisson. Ils accompagnent aussi bien de la viande rouge que de la volaille.

lalaurette danielle 12/01/2009 12:25

Je te remercie de votre attention, et surtout de me dédier cette recette, ça tombe bien ce week end j'ai fait un pot au feu.
Ce soir je vais donc mettre mon tablier et tester votre recette, j'en ai l'eau à la bouche.
Merci encore Julie.