Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Morue à la Bénédictine

Publié le par Grand'Mère Julie

Morue à la Bénédictine








Une recette assez courte, en hommage à ma fille, Louise, décédée hier midi à 96 ans ! Elle va me rejoindre, enfin ! Cette recette est appelée, à tort, la Brandade de Morue, que l'on trouve dans vos commerces.

morue.jpg

Faire dessaler la morue.

La mettre dans une casserole, la recouvrir d'eau froide et porter à température de frémissement pendant 8 à 10 min.

Éplucher les
Pommes De Terre les couper en morceaux.

Les cuire à l'eau salée et les égoutter.

Préchauffer le four à 200 °C.

Après avoir effeuillé la
Morue la mettre dans un plat et la faire sécher 2 ou 3 min au four.

Faire chauffer le lait.

Avec un pilon, broyer dans un mortier (ou dans un saladier) le
Poisson et les pommes de terre.

Incorporer l'huile d'olive, toujours au pilon, en alternant avec le lait chaud jusqu'à ce que la pâte ait la consistance d'une purée.

Saler et poivrer.

Laisser le four à 200 °C.

Morue-b-n-dictine.jpg


Beurrer un plat à gratin et y dresser cette purée en lissant la surface.

Arroser de beurre fondu et faire colorer au four pendant 5 à 7 min.

Servir bien chaud.

Commenter cet article

Apolline1973 26/03/2008 16:58

Merci pour ces précisions, je saurai en faire bon usage...

lorange-violette 11/03/2008 06:04

Grand-mère Julie est comme moi, elle ne dort pas la nuit. Ou se lève tôt le matin pour être la première aux Halles... La Brandade... Ma gd mère la faisait à merveille et je retrouve ici tous le savoir-faire de mon aïeule. Ca me donne faim!!! Le lendemain de brandade, elle faisait des boulettes avec le restant, c'était délicieux. Comme des mini soufflés. Les artistes s'intéressent à tout et moi, j'aime particulièrement les mamies. Génial, votre blog.

Grand'Mère Julie 11/03/2008 06:09

pas de Halles chez moi, mais un bon vieux marché de village, en haut de la Houle où je vais à pieds tous  les mardis matins, alors oui, comme tous les vieux, très vieux, je me lève avant le jour et me couche avant la nuit ! Bien heureux ceux qui s'intéressent à leurs ancêtres !Kenavo,Julie,

Apolline1973 29/02/2008 21:05

Chère mère-grand, Je découvre avec délice votre blog et m'attarde sur un de mes plats favoris que je ne sais pas faire (je ne sais jamais par quel bout prendre la morue séchée que l'on trouve souvent en grande surface). Pouvez-vous donner les quantités ? Merci et bonne continuation.

Grand'Mère Julie 29/02/2008 21:21



Ma chère enfant, 

que dire sinon merci de votre visite au milieu de mes recettes, et très heureuse que vous ayez trouvé enfin la bonne recette qui vous plait tant ! 

Pour ce qui est des proportions, je travaille à vue d'oeil, mais aussi en connaissance des estomacs que je sers. Tout au long de ma très longue vie, j'ai eu mon époux, qui avait un bon coup de
fourchette, et même si nos humeurs respectives étaient des plus orageuses, je lui préparais toujours ses plats préférés et en quantité raisonnable.

Ce que vous me donnez comme renseignements concernant les morues séchées du commerce représente en fait la valeur d'une seule morue entière. 
Ces morues sont pêchées dans le Nord, dans les eaux froides, préparées directement sur le bateau et salées aussitôt ! 
Je dirais donc, sans vouloir me tromper de trop qu'une morue de taille moyenne représente l'appétit pour 4 à 6 personnes. 

N'oubliez pas non plus, Chère Apolline, (quel joli prénom vous avez là) que vous devez ajouter les pommes de terre, environ une pomme de terre et demie par personne, n'allez pas non plus
sombrer dans ces pommes de terre monstrueuses que j'ai utilisées pour la patatine. 

Je parle donc là de pommes de terre de taille normale, disons deux pommes de terre dans une main vous donnera une taille honorable ! 

Au final, la morue et les pommes de terre feront un plat pour 6 à 8 personnes ! 

Mais n'oubliez pas, une petite entrée, de la salade et du fromage, et vos convives n'auront plus faim au sortir de la table !

Oh, mais je parle trop là et je finis par vous lasser probablement !

Bien à vous....

Kenavo,

Julie,